XS 360

4x4 moto

Supercross

Le Motocross

Il s'agit d'un sport mécanique qui appartient à l'univers des deux roues. (Voir d'avantage)

Plus simplement, le motocross est une course de vitesse sur un circuit extérieur tout terrain aménagé et rempli d'obstacles et de bosses en tout genre, sur du sable ou de la terre.

Cette discipline se pratique sur des motos de cross, comme son nom l'indique, de différents gabarits. Trois catégories existent et sont reconnues par la Fédération internationale de motocyclisme lors de championnats : MX1, MX2 et MX3 en fonction des cylindrées.

Le principe est de franchir les obstacles en pratiquant des sauts plus ou moins difficiles (simple, double, triple et quadruple entre autres). Il est nécessaire de connaître les bonnes techniques afin de bien tenir debout sur la moto et prendre la vitesse nécessaire pour s'élancer.

Il faut également être très endurant. En règle générale, chaque compétition se font en deux courses de trente minutes avec en plus deux tours complets de deux à trois minutes.

Le Supercross

Cela ressemble énormément au Motocross. La différence majeure se trouve au niveau du terrain. Cette fois, le Supercross ne se pratique pas sur des sites naturels mais sur des terrains couverts comme des stades et aménagés pour l'occasion. Il se présente comme un véritable spectacle avec un agencement spécifique pour accueillir des spectateurs.

Lors des compétitions, les courses durent moins longtemps et mettent davantage l'accent sur les sauts à sensation que sur l'endurance.

La monture

Que ce soit pour le Motocross ou le Supercross, les motos répondent à des critères bien précis. Elles doivent être les plus légères possibles, démunies de tout accessoire inutile comme les phares ou les clignotants. Seuls le guidon, les roues, le moteur, la selle et le réservoir sont gardés.

Mais l'essentiel réside dans la suspension. Elle doit être optimale afin d'amortir les chocs liés aux sauts de plusieurs mètres de haut.

Ces motos doivent être également montées sur de gros pneus à crampons pour mieux accrocher le terrain. Enfin, le moteur se veut très puissant ce qui est primordial pour prendre suffisamment d'élan et de vitesse pour appréhender les sauts.

Naturellement, ces montures ne sont pas du tout autorisées à rouler sur la voie publique.

L'équipement

Pour des raisons évidentes de sécurité, mieux vaut avoir un excellent équipement. C'est une règle fondamentale aussi bien pour les professionnels que pour les amateurs.

En Motocross, le motard doit se protéger des éventuels projectiles (jet de pierres par exemple).

En Supercross, le motard doit se prémunir des chutes qui peuvent être conséquentes.

Tout d'abord, il doit être équipé d'un gilet renforcé que l'on appelle le pare pierre avec des protections ventrale et dorsale. Ainsi, les épaules, les coudes et les avant-bras sont aussi protégés.

Le port de gants est évidemment obligatoire.

Des genouillères, un pantalon bien épais homologué, un maillot, des bottes bien rigides, des lunettes et sans oublier un casque aéré et homologué viennent compléter cet équipement.

Ces deux disciplines offrent sans aucun doute des sensations et une montée d'adrénaline incomparables.



Information

XS 360